Ouverture de l'appel à manifestation d'intention de projet 2020

L'Agence Française de développement lance l'appel à manifestation d'intention de projet (AMI) 2020 en faveur des Organisations de la Société Civile qui désirent obtenir en 2021 un co-financement de l'AFD pour un projet de développement dans les pays éligibles à l'Aide Publique au Développement.


L'AMI est ouvert jusqu'au 17 août 2020.



Ce nouvel AMI s’inscrit dans les objectifs de la stratégie 2018/2023 des partenariats entre l’AFD et les Organisations de la société civile (consultable ici). Ce cadre d’intervention transversal (CIT) fait écho à la volonté du gouvernement français de renforcer les partenariats avec les organisations de la société civile et d’accroître la part d’aide publique au développement (APD) transitant par elles, dans le respect d’une trajectoire croissante d’APD française (0,55 % du revenu national brut d’ici 2022), répondant aux engagements du Président de la République.



L’AFD s’inscrit dans le respect du principe d’initiative reconnu aux OSC françaises, qui leur permet de proposer des projets qu’elles ont elles-mêmes définis. Les projets soutenus doivent, en outre, prioritairement valoriser et renforcer les acteurs de la société civile des pays d’intervention avec lesquels les OSC françaises entretiennent et développent un partenariat. Le dispositif Initiatives OSC (I-OSC) propose plusieurs instruments de financement selon la taille des OSC, la nature des interventions prévues et la maturité du partenariat noué entre l’OSC et l’AFD.


La prise en compte du nouveau contexte lié au Covid-19


Compte-tenu de la pandémie COVID-19, l’AFD intègre les ajustements suivants au présent appel : Les initiatives devront prendre en compte le nouvel environnement créé par la crise et pourront prévoir des activités en réponse aux conséquences directes et indirectes de celle-ci.


  • Ces activités pourront concerner tous les secteurs éprouvés par l’épidémie et ses conséquences : santé/hygiène, mais aussi agriculture et sécurité alimentaire, éducation, secteurs sociaux, droits humains, environnement et biodiversité. Il s’agit en particulier de répondre aux conséquences sanitaires, sociales, environnementales et économiques de la pandémie. Les activités pourront notamment intégrer des actions de sensibilisation, prévention et protection des partenaires et bénéficiaires, protection sociale, de soutien à l’éducation, d’aide à l’insertion et l’accès à l’emploi, ou encore de relance économique… Elles devront cibler les populations les plus fragiles. Enfin, elles devront être détaillées et justifiées.

  • Les regroupements de plusieurs acteurs OSC pour unir leurs efforts et mutualiser leurs moyens afin de répondre aux conséquences durables de cette crise, seront tout particulièrement appréciés.


Modification des modalités de financement

Compte-tenu de l’impact financier de la crise sur les OSC, à titre exceptionnel pour le présent AMI, les modalités de financement sont modifiées comme suit :

  • Le taux de cofinancement de l’AFD pour les projets de terrain uniquement (mono-pays ou multi-pays) peut s’élever à un maximum de 55 % du budget total du projet (et non 50 % comme habituellement). Les autres taux de cofinancement restent inchangés, soit : pour les projets d’intérêt général (ECSI et SMA), le taux de cofinancement est maintenu à 60 % maximum ; pour les consortiums, 60 % ; pour les conventions-programmes, 60 % ; pour les conventions de partenariat pluriannuel, 70 % ; et pour les PCPA, 75 %

  • Les coûts indirects des projets (ex. frais administratifs), habituellement de 10 % ou 12 %, pour les projets, pourront atteindre 14 % du budget global du projet.

  • Il n’est, exceptionnellement pour cet AMI 2020, pas exigé un apport de fonds d’origine privée de 5% pour les OSC ne mobilisant pas 15 % de fonds privés dans leur budget annuel.

Par ailleurs, les initiatives intégrant de façon volontariste les dimensions genre, jeunesse et climat/biodiversité seront privilégiées.


En onze ans d’existence, le dispositif Initiatives OSC, financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a vu son enveloppe augmenter de l’ordre de 250 %, passant de 37 millions d'euros en 2009 à 93 millions d'euros en 2019. Il a participé au financement de 912 projets. 


En 2019, 97 projets ont été co-financés, 2 150 OSC partenaires du Sud ont été appuyées et les projets de terrain ont bénéficié à près de 12,5 millions de bénéficiaires. 


Cette année encore, l’AFD invite les OSC à déposer leur(s) intention(s) de projet(s) de développement au service des populations vulnérables et ayant un objectif de renforcement des capacités des sociétés civiles des pays d’intervention.


Télécharger le dossier de Candidature

Horaires d'ouverture

des bureaux

Adresse(s)

Lettre d'informations

Lundi au Jeudi

9h - 18h

Bordeaux

05 56 84 45 68

Poitiers

05 49 55 50 46

07 89 89 74 44

Bordeaux

MSHA

10, esplanade des Antilles

33600 Pessac

Poitiers

Pôle des Éco-Industries

Bâtiment B3

3, rue Raoul Follereau 

86 000 Poitiers

contact@socooperation.org

Abonnez-vous à l'actu' du réseau !

Pour un accompagnement :

accompagnement@socooperation.org

Restez connecté-e !

socooperation.org

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

© 2017 by Franck Fortuné.

Proudly created with Wix.com