Agir contre les violences faites aux femmes

projet ya tchégbo bénin

Mettre à l’abri et accueillir des femmes victimes de violences et leurs enfants afin de favoriser leur réinsertion professionnelle

Les violences faites aux femmes entraînent de lourdes conséquences physiques, sociales et psychiques. Malgré les réponses apportées par l’état, le phénomène ne semble guère régresser. Les centres qui existent sont une application de la loi mais ne proposent pas de solution de mise à l’abri et d’insertion. Les violences faites aux femmes entraînent souvent des cessations de travail qui les empêchent de libérer leur potentiel pour participer au développement du pays. Ce phénomène est aggravé par l'analphabétisme, la méconnaissance des droits et la dépendance économique des femmes.

Contexte

Le contexte
Les violences à l'endroit des femmes trouvent leurs causes dans le fait que le statut social de la femme est faible dans une société à prédominance patriarcale (56%), que les us et coutumes des différentes localités sont peu favorables au respect des droits de la femme (49%) et que les femmes méconnaissent leurs droits (41%). Il faut ajouter à cela la méconnaissance des droits des femmes par certains hommes.

Les autres causes, selon les mêmes personnes enquêtées, sont la pauvreté du ménage, ou de l'un des conjoints (18%), le manque de respect des femmes à l'égard de leur mari (15%), le manque d'humilité des hommes (13%), les problèmes d'ordre financier (8%), la colère (6%). Il faut y ajouter l'infidélité (de l'un ou l'autre des conjoints), le manque de communication entre époux, l'insatisfaction de l'homme, l'insubordination de la femme vis-à-vis du mari, etc…

Selon une enquête de terrain menée par EMPOWER/CARE/USAID en février 2008 ” les femmes victimes de violences sont en majorité non instruites comme l'ont indiqué 77% des personnes interrogées. Les filles les plus exposées proviennent de familles pauvres. La non scolarisation, la déscolarisation et la pauvreté constituent des déterminants favorables aux violences faites aux filles.

Publics concernés

Les femmes victimes de violences et exclues

Partenaires locaux

Partenaires Techniques: – Ministère de la santéMinistère des affaires sociales – CALVIF

Partenaires financiersFondation Air liquideFondation Société Générale – Copharbiotec – Club international des femmes de Cotonou – IED

Objectifs du projet

  • Agir contre les violences faites aux femmes au Bénin, –
  • Mettre à l'abri et accueillir de façon inconditionnelle des femmes victimes de violences et leurs enfants
  • Favoriser leur réinsertion socioprofessionnelle.

Activités

  • la mise à l'abri et la protection des femmes exclues victimes de violences et leurs enfants
  • la reconstruction identitaire des bénéficiaires par une prise psychosociale
  • la formation professionnelle visant l'autonomie des bénéficiaires à la fin du projet
  • la scolarisation et le climat sécurisant pour les enfants
  • la promotion d'une agriculture (maraîchage, cultures vivrières et élevage) respectueuse de l'homme et de l'environnement
  • la promotion du recyclage et de l'utilisation des ressources locales
  • l’autonomie énergétique, alimentaire et économique de la structure

Résultats

  • acquisition des savoirs de base ( lire – écrire – compter) – formation professionnelle
  • une meilleure connaissance de leurs droits
  • l’inclusion sociale
  • l’initiative entrepreneuriale et insertion sur le marché de l’emploi

Documents associés
Projet En cours

Date de début : février 2019
Date de fin : février 2004

Pays d’intervention : Bénin
Localité : Abomey Calavi, Bénin, Afrique de l'Ouest
Secteur(s) d'intervention : Action sociale, Égalité H-F, Justice-Paix

Objectif(s) de Développement Durable

Budget : 210000 €
Autre(s) financeur(s) : Fondations d'entreprises

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET
Ya tchégbo
ADHÉRENT

Ya tchégbo

2 Rue Boncenne, 86000 Poitiers

Site Web

Représentant : Mme Karine BONNIFAIT (Présidente)

L'association a pour objet la création, la mise en place et le fonctionnement d’une structure d’accueil et d’insertion pour les femmes victimes de violences au Bénin.

SO Coopération

Nous travaillons à l’identification  de tous les acteurs qui sont engagés à l’international en Nouvelle-Aquitaine.

Nous vous informons  sur les dynamiques de votre territoire et sur vos besoins (appel à projets, événements, recherche financement, recrutement de bénévoles ou volontaires etc).

Nous vous accompagnons dans la construction de vos projets dans le cadre des Objectifs de Développement Durable

Nous sommes convaincus que la dynamique de réseau est un excellent moyen de répondre à vos besoins et demandes à travers des différents échanges thématiques

Informations pratiques

Bordeaux
Estuaire Coworking
4 rue Poquelin Molière
33 000 Bordeaux

​Poitiers
Bâtiment B3, Pôle des Éco-Industries
3 rue Raoul Follereau
86 000 Poitiers
05 49 55 50 46

E-mail : contact@socooperation.org

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Préfète de la Région Nouvelle Aquitaine
Région Nouvelle Aquitaine
Agence Française de Développement
Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Territoire
Eau Grand Sud-Ouest
Agende de l'eau Loire-Bretagne
Poitiers
Fond pour le Développement de la Vie Associative