SO Coopération sera invité à cette rencontre pour présenter les résultats du programme de recherche DéMéTer: "Les outils pour garder la mémoire des projets de solidarité internationale" 

So Coopération est une des trois structures parties prenantes du programme DeMeTer, avec le laboratoire Les Afriques dans le Monde (CNRS - Sciences Po Bordeaux) et l'Institut de Formation et d'Appui aux Initiatives de Développement IFAID Aquitaine

Le projet de recherche DeMeTer propose une façon originale de revisiter la question du "développement" selon le prisme de ses mémoires, en partant de l'analyse des projets de développement qui se sont succédés, superposés ou juxtaposés sur un territoire donné dans la durée. Pour mener ce travail, deux territoires sont comparés : la région Itasy à Madagascar et la région du Souss-Massa-Drâa au Maroc. Le projet de recherche entend produire une analyse qui, prenant en compte les perceptions (i.e les mémoires des projets) et le territoire comme espace politique, social, géographique et économique construit, dépasse les angles d’analyse et d’action “classiques” de l’outil projet (diagnostic, planification, réalisation, évaluation) et participe de la réflexion globale sur la qualité et l’efficacité de l’aide au développement

Avec le soutien de

 
 

Notre démarche

Lorsqu’un nouveau projet ou programme de développement intervient dans une zone, la première étape est souvent l’étude du territoire d’intervention pour capitaliser sur les besoins et les dynamiques locales (culturelles, économiques, démographiques). La prise en compte des antécédents dans le domaine du développement sur le territoire en question est un aspect généralement peu étudié dans ces études préalables et est fréquemment synonyme d’une capitalisation documentaire peu approfondie. Ce problème a souvent été souligné par la recherche sur le développement. Cependant, dans une démarche intégrée du développement, il apparaît comme essentiel de considérer les interventions passées. Cela permet à la fois de prendre en compte les aspects positifs et négatifs de celles-ci, les raisons de leurs dysfonctionnements et de leurs avancées sociales et économiques, les perceptions des populations locales vis-à-vis de l’aide au développement, et l’inscription dans la dynamique sociale et spatiale actuelle des projets.

 

Suite à ce constat, nous avons formé une coalition de structures de recherche et d’action pour initier le programme DeMeTer afin de :

 

Produire de la connaissance sur la mémoire du développement, et à valoriser ces connaissances dans le monde académique et scientifique

La mémoire porte un regard actuel sur les événements du passé. Cette démarche ne vise pas un relevé exhaustif des interventions qui ont eu lieu dans le territoire d’étude. Notre posture est de regarder ce qu’il reste de ces interventions, tout en écartant les projets et programmes de développement qui sont complètement tombés dans l’oubli. L’enjeu n’est donc pas une capitalisation de l’historique du développement dans les régions d’étude, mais un état des lieux de la situation actuelle à travers ce que l’on peut percevoir aujourd’hui des actions d’hier.

 

Intégrer cette approche nouvelle au sein des formations de futurs professionnels du développement et de la solidarité internationale

Ces futurs professionnels formés en région Nouvelle-Aquitaine pourront inclure la mémoire du développement dans leurs expertises en tant qu’élément structurant des dynamiques actuelles sur un territoire en développement.

 

Mettre en place des expérimentations au Maroc et à Madagascar, en collaboration avec les acteurs du développement investis localement

Pour mettre en place une méthodologie facilement répliquable et adaptée aux contextes multiples des pays du sud, nous avons donc dû chercher différents procédés et méthodes mobilisables rapidement, flexibles et efficaces dans leur déploiement. L’enjeu réside aussi dans la durabilité de ces outils, c’est-à-dire utilisables immédiatement pour une phase de diagnostic, actualisables et réutilisables dans un contexte de suivi et d’évaluation. La dimension collective est également une orientation importante dans nos choix. ​DeMeTer est partenaire de Migrations & Développement (ONG franco-marocaine) et de la Coopération Décentralisée Nouvelle Aquitaine-Itasy. 

Pour en savoir plus, veuillez contacter une des trois structures partenaires du programme DeMeTer

 
 

Notre méthodologie

DeMeTer a expérimenté différentes méthodes de production de données pour approcher toute la complexité de la question, et comprendre l'articulation des trois thématiques abordées : Développement, Mémoire et Territoire

Mémoire Matérielle et Immatérielle

Identification d'objets géographiques tangibles dans le paysage

 

                                                            

 

Entretiens avec des personnes ressources

 

Analyse socio-démographique

Entretiens semi-directifs et focus-group

 

Miarinarivo I

Madagascar - Octobre 2016

Taliouine

Maroc - Mai 2017

Nos communications

Organisation de panels dans des colloques

30/06/2017

Matthieu BRUN, Manon FABRE, Franck FORTUNÉ, "60 shades of development assistance: remainings of projects and programs in urban and rural Africa"

Panel thématique au colloque de l'European Conference on African Studies (ECAS) 2017 à Basel, Suisse

Discussion par Élisabeth HOFFMAN

08/07/2015

Annie CHÉNEAU-LOQUAY, Ghislain BREGEOT, Céline SÉGALINI, « Interroger la mémoire des projets d’aide au développement »

Panel thématique au colloque de l'European Conference on African Studies (ECAS) 2015 à Paris, France

Please reload

Communications à des colloques

08/11/2017

Matthieu BRUN, "Memory of development : when projects create new form of transveral leadership in Morocco"

Symposium "Histories in Oblivion and Overlooked Lifeworlds. Alternative Perspectives on Non-Governmental Development Work in Africa", Goethe-University, Frankfurt am Main, Allemagne

22/10/2017

Manon FABRE, « La mémoire du développement en Itasy : Structures spatiales et facteurs d’implantation des interventions »

Colloque International de Géographie « Développement : Espace, Territoire, et Changement Climatique », Antananarivo, Madagascar

18/09/2017

Matthieu BRUN, « Croiser les méthodes pour identifier les gardiens de la mémoire du développement au Maroc et à Madagascar »

Séminaire du Projet FAPPA « Cartographie des acteurs dans l'analyse des politiques publiques », Bordeaux, France

10/09/2017

Franck FORTUNÉ et Pierre-Jean ROCA, « La capitalisation d’expériences : qui apprend quoi ? »

Colloque international « Les acteurs de l’aide internationale : vers quels savoirs, engagements et compétences ? », Bordeaux, France

30/06/2017

Manon FABRE, « La mémoire des interventions de développement : approche méthodologique à partir de deux terrains de recherche au Maroc et à Madagascar »

European Conference on African Studies (ECAS) 2017 à Basel, Suisse

Panel "60 shades of development assistance: remainings of projects and programs in urban and rural Africa" co-organisée par BRUN M, FABRE M et FORTUNE F

30/06/2017

Franck FORTUNÉ, « Réconcilier mémoire et projet dans le développement »

European Conference on African Studies (ECAS) 2017 à Basel, Suisse

​Panel "60 shades of development assistance: remainings of projects and programs in urban and rural Africa" co-organisée par BRUN M, FABRE M et FORTUNE F

27/06/2017

Matthieu BRUN, "When development projects create new forms of transversal leadership for policy making: methodological and theoretical insights from a qualitative/quantitative approach in Morocco"

International Conference on Public Policies (IPPA) à Singapore

Panel "Methodological Challenges for Policy Elites Analysis" dirigé par Patrick Hassenteufel et William Genieys

28/05/2017

Matthieu BRUN, « Des acteurs inédits de l’action publique au sud : Perspective méthodologique et théorique à partir d'une approche quanti / quali au Maroc »

Séminaire du CERI-Sciences Po Paris Action publique ailleurs à Paris, France

21/04/2017

Matthieu BRUN, « Traces des interventions de développement dans le sud du Maroc : des mémoires incarnées ? »

Colloque international "Oralités, mémoire des corps et des territoires : Emigrations, traditions, développement et réseaux dans le sud-Maroc" à Taliouine, Maroc, organisé par PACTE-Sciences Po Grenoble, LERCLA Université d'Agadir, Laboratoire Ethique, politique et santé, (EA 4569) Faculté de Médecine Université Paris Descartes

21/04/2017

Manon FABRE, « Mobiliser la mémoire des interventions de développement pour mieux connaitre le contexte local : proposition d’outils et méthodes à destination des acteurs du développement »

Colloque international "Oralités, mémoire des corps et des territoires : Emigrations, traditions, développement et réseaux dans le sud-Maroc" à Taliouine, Maroc, organisé par PACTE-Sciences Po Grenoble, LERCLA Université d'Agadir, Laboratoire Ethique, politique et santé, (EA 4569) Faculté de Médecine Université Paris Descartes

16/11/2015

Matthieu BRUN et Franck FORTUNÉ, « La dimension temporelle de la circulation des normes, des outils et des instruments dans les pays "sous régime d'aide"; Quelle mémoire du développement »

Colloque de l'APAD "la fabrique de l'action publique dans les pays sous régime d'aide" à Cotonou, Bénin

19/10/2015

Matthieu BRUN et Franck FORTUNÉ « La dimension temporelle de la circulation des normes, des outils et des instruments dans les pays "sous régime d'aide"; Quelle mémoire du développement »

Séance du Réseau Aquitain des Jeunes Africanistes à Bordeaux, France

Please reload

Séminaires du programme DeMeTer

03/12/2015

« DeMeTer et l’approche géographique », Maison des Suds, Pessac, France

Interventions :

Annie CHÉNEAU-LOQUAY (LAM-CNRS), « L’approche géographique dans DeMeTer : de quoi parle-t-on ? »

Angéline CHARTIER (ADESS) « L’approche territoriale du dysfonctionnement de la décentralisation à Madagascar et en Haïti »

Isabelle DROY (IRD), « Les terres de colonisation à Madagascar, ancienneté et permanence de la question ? »